La Comédie humaine

Enfin, d'ici à un mois, nous publierons mon oeuvre, sous le titre de La Comédie humaine, par livraisons, et il faudra que je corrige au moins 3 fois 500 feuilles d'impression compactes. Passy, 1er juin 1841

LA COMÉDIE HUMAINE EN SIX QUESTIONS :

  • Qu'est-ce que La Comédie humaine ?

C'est le titre donné en 1841 par Balzac au regroupement des oeuvres signées de son nom. La Comédie humaine englobe les romans déjà écrits à cette date - environ soixante-dix depuis 1829 - et une vingtaine d'autres conçus ultérieurement dans ce cadre.

  • Quelles oeuvres de Balzac n'appartiennent pas à La Comédie humaine ?

La Comédie humaine ne comprend ni les romans dits "de jeunesse" et toux ceux publiés avant 1829 sous des pseudonymes, ni les Contes drolatiques, ni les articles écrits pour les journaux, les essais poétiques, philosophiques ou dramatiques.

  • De quoi parle-t-elle?

Pour Balzac, le système de la Société est comparable au système de la Nature et peut aussi bien être analysé ; c'est là l'objectif de La Comédie humaine, que Balzac se propose d'atteindre grâce à une construction en trois parties.

- Les Études de moeurs forment la plus importante : elles sont divisées en six ensembles de romans, qualifiés de "scènes" ; les scènes de la vie privée, les scènes de la vie de province, les scènes de la vie parisienne, les scènes de la vie politique, les scènes de la vie militaire et les scènes de la vie de campagne.

- Les Études philosophiques cherchent à identifier les causes des aléas de la vie sociale, et notamment l'énergie universelle qui s'exprimait chez l'homme par la pensée. "La société devait porter avec elle la raison de son mouvement." Selon Balzac, l'exercice de la pensée épuise les réserves vitales de chaque homme et vivre ses passions conduit inévitablement à la mort : c'est le destin de Raphaël dans La Peau de chagrin, celui du père Grandet, type de l'avare de province, comme celui de Frenhofer, le peintre du Chef-d'oeuvre inconnu ; car Balzac étudie toutes les applications de ce système, des plus basses aux plus hautes.

- Les Études analytiques développent les principes théoriques qui gèrent la vie sociale.

  • La Comédie humaine répond-elle au projet de Balzac ?

Cette construction est restée inachevée et un catalogue établi par Balzac permet de mesurer l'ampleur des lacunes. Les Études analytiques ne comprennent que la Physiologie du mariage et les Petites Misères de la vie conjugale ; les Scènes de la vie militaire ne comportent que deux récits alors que Balzac en prévoyait vingt-cinq ! On observe par ailleurs que la vie rurale est à peine esquissée dans Les Paysans alors que la paysannerie forme l'essentiel de la population française au XIXe siècle.

  • Dans quel ordre faut-il lire lire les romans de Balzac ?

Il est hasardeux de suivre le classement proposé par Balzac, qui a largement évolué. Le Lys dans la vallée oscille ainsi entre les scènes de la vie de province et celles de la vie de campagne. César Birotteau devait à l'origine être une scène philosophique mais devient dans l'édition Furne une scène de la vie parisienne. On ne peut pas davantage se fier à un ordre chronologique puisque Balzac a remanié ses romans à chaque réédition et parfois très fortement, changeant les noms des personnages, modifiant des traits notables de caractère, etc. On peut choisir de parcourir librement l'oeuvre de Balzac avant de la reprendre, le plaisir étant souvent accru à la relecture - n'est-ce pas d'ailleurs ce qui caractérise les grands écrivains ?