• Balzac tenant un V par Bertall
Artwork thumbnail

Balzac tenant un V

Collection : L'écrivain
Auteur / Intervenant : Albert d'Arnout, dit BERTALL
Date : 1846
Matériaux et techniques : Gravure sur bois exécutée pour le prospectus des Petites misères de la vie conjugale de Balzac
Dimensions : 5,1 x 4 cm
Localisation : Réserve

Balzac est figuré en robe de chambre, souriant, devant une pile de livres. En 1843, Bertall qui travaille avec l'éditeur Paulin et s'est proposé pour participer à la grande édition illustrée de La Comédie humaine, rencontre pour la première fois Balzac, scène qu'il raconte dans ses souvenirs :

- Eh bien essayez donc, me dit-on. J'essayai. Mon premier dessin d'après Balzac, est là devant moi. C'était la maman Vauquer du Père Goriot que j'avais entrepris de représenter. Je ne disputerai pas la valeur du dessin. Mais le lendemain du jour où le bon à tirer du volume fut porté à l'auteur, il était neuf heures du matin, un monsieur vint sonner à ma porte [...] Du premier coup d'oeil je reconnus M. de Balzac que je n'avais jamais vu, aux descriptions qui m'en avaient été faites. Cette tête puissante, cet oeil fin et inquisiteur, ces cheveux grisonnants rejetés en arrière, c'était lui. Je devins pâle d'émotion, j'avais comme un tremblement nerveux, et mes jambes semblaient se dérober sous moi [...] J'ai copié mot à mot, trait par trait, la description que vous en avez faite et j'ai tâché de ne point oublier ni un trait ni un mot.

Balzac vint encourager le jeune artiste :

 - Eh bien, mon enfant, rien n'est plus ressemblant, le type est celui que j'ai dessiné. La maman Vauquer existait, et je l'ai décrite telle qu'elle était, et telle que je la vois dans votre dessin [...] Depuis, il vint me voir fréquemment et me prit en amitié."

Par la suite, l'écrivain pria l'éditeur de donner de nouveaux dessins à Bertall.