• Madame Hanska par Jean Gigoux
Artwork thumbnail

Portrait de Madame Hanska

Collection : L'écrivain
Auteur / Intervenant : Jean Gigoux
Matériaux et techniques : Huile sur toile
Dimensions : 55 x 46 cm
Localisation : Relations familiales et professionnelles

Née en 1805 ou 1826, Eveline Rzewuski, future madame Hanska, appartient donc à une noble famille polonaise et parle donc français. Elle épous Vanceslas Hanski vers 1825. Sa découverte de Balzac est d'abord livresque. Elle lui adresse en mars 1832 une première lettre d'Odessa signée "l'étrangère", début d'une ample correspondance qui dure jusqu'en 1848. Genève en 1833, Vienne en 1835 accueillent de brèves rencontres et à la mort de monsieur Hanski, en 1841, Balzac espère épouser son "louploup chéri". Mais celle-ci, alarmée par les dettes perpétuelles et le bruit des aventures sentimentales de son amant, envisage alors de rompre. Réconciliés, ils sillonnent l'Europe et Ève accepte enfin de devenir madame de Balzac le 14 mars 1850. Cinq mois plus tard, l'écrivain revenu en France meurt dans son hôtel parisien. Il reste de cette belle et tragique histoire plus de quatre-cents lettres de Balzac - celles de madame Hanska ont été détruites - qui constituent un pan essentiel de son oeuvre littéraire, à la fois roman d'amour, autobiographie, chronique de la vie littéraire et artistique, et commentaire irremplaçable de La Comédie humaine.